Chine : 12 faits sur la culture chinoise 

Publié le Catégories VoyageÉtiquettes ,

Vos valises sont fin prêtes pour un voyage de près de 10 heures de vol et vous partez à l’aventure dans une destination totalement dépaysante ! Mais que savez-vous de la Chine ? Ce pays avec une culture si différente de chez nous, français…     

lanternes chinoises
Krzysztof Kowalik

1. Une culture vieille comme le monde

La culture chinoise, qui remonte à des milliers d’années, est considérée comme l’une des plus vieilles du monde. 9% des ethnies se trouvent en chine. On compte jusqu’à 56 groupes ethniques reconnus au sein même de cette culture. Le peuple Han est le plus présent et plusieurs autres peuples s’identifient à eux. Ils ont leurs propres coutumes, langage, tenues, culture and bien plus.  Il faut savoir qu’au sein d’un même groupe, il y a probablement divers groupes de personnes. Par exemple, la minorité des Miao parle plusieurs dialectes et vit en accord avec des coutumes différentes. 

Plus d’un milliard de personnes vivent en Chine et dont 900 millions appartiennent au peuple Han.  

Audelà de toutes ses sous-cultures, la plupart des chinois tiennent leurs valeurs du Taoïsme et du Confucianisme 

La culture chinoise est visible principalement à travers la religion, le langage, la nourriture, le style, la morale, la musique, l’art et les coutumes liées au mariage. 

2. La famille d’abord !

famille chinoise

En chine, on attache une grande importance à la notion de famille et de structure familiale, jusqu’aux ancêtres. On retrouve alors une forte empathie entre chacun et les valeurs sont au centre de leur vie. Cela inclut la relation avec les enfants, le respect des grands-parents, l’implication au sein de la société ou bien même la notion de mariage. Les conditions de vie et de confort n’étant pas les mêmes qu’en Europe. Les grands-parents vivent alors, généralement, avec leurs enfants une fois qu’ils sont mariés et ont eux-mêmes leurs propres enfants. 

Ce lien familial n’écarte pas pour autant la tradition hiérarchique et rigide. Les parents s’attendent à ce que leurs dires soient respectés et écoutés. Aujourd’hui, cette stabilité est quelque peu touchée par la remise en question des traditions trop rigides, ce qui crée des contradictions.  

Aussi, les parents mettent beaucoup de pression sur les épaules de leurs enfants. Il est important pour eux qu’ils réussissent à l’école, trouvent un job bien payé afin de pouvoir subvenir aux besoins des plus vieux de la famille. 

Selon les enseignements de Confucius, pour qu’une nation prospère, les familles doivent prospérer en premier. Ses principes sont respectueusement repris par le peuple chinois, à travers des enseignements et histoires. On y retrouve le respect, la dignité, la persévérance et l’honneur. 

 3. Un système d’éducation intensif

En Chine, le système éducatif est très intense pour les jeunes étudiants qui doivent endurer de longues journées de travail. Ils commencent généralement vers 6 a.m. et ne vont pas se coucher avant 11 p.m. Ces étudiants n’ont qu’un seul but, réussir leur examen d’entrée à l’université, dont les places sont limitées. Le  gāokǎo高考) est donc très redouté par les jeunes. Ils rentrent en compétition avec près de 9 millions d’autres étudiants et doivent faire leurs preuves en seulement 3 jours. Pour l’anecdote, seul un peu plus de la moitié obtiendra la récompense d’intégrer ces établissements… Sachant que chaque université définira le job qu’ils pourront exercer après l’obtention du diplôme.  

 4. Un cadeau ? Non, merci.

Dans la culture chinoise, on valorise la modestie et l’humilité. C’est le cas notamment quand un chinois reçoit un cadeau ou de la nourriture, il ne l’acceptera pas dès la première fois. Cette attitude revient à dire merci ou complimenter la personne. Dans le cas contraire, accepter aussitôt peut être vu comme une mauvaise manière. Pour faire dans les règles, donc, refusez plusieurs fois ! Si vous offrez quelque chose à un chinois, ne soyez pas offensé de sa réaction et veillez à lui proposer lui plusieurs fois. 😉 

Dans la vie de tous les jours, il est aussi considéré poli de refuser un compliment ou un remerciement. 

5. Les standards de la beauté, une autre perception
femme chinoise habillée en blanc
Anthony Tran

Vous pourriez être étonné d’entendre votre host mom vous proposer de prendre un parapluie en jour de beau temps. Alors que le hâle de l’été ravit la plupart des occidentaux, en Chine la blancheur de la peau est la définition même de la beauté. Alors, le parapluie a une autre fonction, vous protéger du soleil ! Il ne sera pas difficile de trouver un tas de produits blanchissant pour la peau dans les magasins… La femme parfaite en Chine est Bái  mei ; soit blanche, riche et belle.  

6. La cuisine dans tous ses états !
tables dans un restaurant lumineux
Dave Weatherall

En Chine, la cuisine a son importance et diffère selon les régions. Si les saveurs sont plus subtiles dans le nord de la Chine, dans l’ouest, on trouve beaucoup de plats très épicés. Le centre de la Chine régale vos papilles d’un mélange de plats épicés et sucrés. Vers l’est, on favorise les fruits de mer, les soupes, le riz et les nouilles tandis que dans le sud, vous trouverez une cuisine cantonaise agrémentée de gingembre et de plats au soja. Parmi toutes ses régions retrouvez les « 8 grandes cuisines » de la Chine : Anhui, Cantonese, Fujian, Hunan, Jiangsu, Shandong, Sichuan, and Zhejiang. Tous dépendent de leur provenance, des ressources et du climat, leur histoire, leur technique pour les cuisiner et des modes de vie.  

Bien que ce que l’on veut vous faire croire dans les restaurant chinois en occident, les fortune cookies ne sont pas un big deal ! Ils ne sont, pour ainsi dire, jamais servis aux clients en Chine. Cependant, les rumeurs sur la nourriture ne sont plus un secret. C’est un vrai délice souvent composé de plusieurs plats ! La nourriture symbolise beaucoup. Sans doute lié à l’importance qu’on lui accorde dans la culture chinoise et le lien qu’elle crée lors des tablées en famille….  

Pour tenter de goûter des plats typiques chinois, il vaut mieux privilégier les petits restaurants, souvent localisés dans les rues plus difficiles à trouver.  

Pas de plats spicy pour vous ? Alors retenez cette phrase : ‘bu la’ (不辣 i) !  

 7. La confrontation n’est pas leur fort

Vous aurez sans doute remarqué que la population chinoise dévoile une certaine aisance pour poser tout un tas de questions. Plusieurs histoires circulent sur leur facilité à demander aux étrangers pourquoi ils sont si gros ou « je pensais que vous étiez grand, en fait vous êtes petit ! »… En dehors ça, dès qu’une conversation en vient à la confrontation, ils ont plutôt tendance à passer leur chemin. Les chinois ne sont pas très à l’aise et préfèrent donner l’impression que tout va bien.  

8. La Chine, une population superstitieuse

Comme vous auriez pu le deviner, la superstition est très présente dans cette culture. Elle est surtout prise très au sérieux. Du côté des nombres, le 8 est un chiffre porte-bonheur à leurs yeux, tandis que le 4 porte malheur.  Nous pourrions le comparer à notre numéro 13 en occident. Vous ne verrez jamais le chiffre 4 dans un ascenseur par exemple…  

La règle des baguettes, attention comment vous les tenez !  Lorsque vous mangez, évitez de diriger vos baguettes vers le haut. Cela est associé à la mort et des coutumes funéraires. 

lion sur une mappe monde
Anastasia Dulgier

Dans la culture chinoise, le Zodiaque détermine quel animal représente un individu en fonction de l’année à laquelle il est né. Il y a 12 animaux et chacun donne des indications sur la destinée de cette personne.  

On compte aussi les 5 éléments qui vont représenter à leur tour, la chance d’une personne. On y trouve le bois, le feu, la terre, l’eau et le métal. 

Enfin, la culture chinoise définit 2 énergies fondamentales : le Yin et le Yang. Elles doivent être équilibrées pour porter chance. Vous retrouverez le Yin et le Yang au sein de beaucoup de coutumes chinoises, notamment en médecine, Feng Shui et le Taoïsme 

9. Buvez votre thé, je vous dirai qui vous êtes
femme prépare le thé
五玄土 ORIENTO

Sachez que les chinois peuvent en dire long sur votre appartenance sociale. La manière dont vous buvez votre thé peut traduire votre statut ! C’est aussi très commun d’accueillir des visiteurs en leur offrant une tasse de thé ou alors, en conclusion de meetings professionnels. 

10. Les festivals, une grande tradition
femme avec un lampion rouge
Daniel Do

Sachez aussi que la culture chinoise inclut une grande variété de festivals comme le nouvel an chinois, le Lantern Festival, Ching ou encore le Ghost Festival Month, the Dragon Boat Festival, the Moon Festival, the Festival of the Gun Hills, et le Chau Bun Festival. 

Rien que le nouvel an chinois est devenu une tradition depuis plus de 4000 ans… Il symbolise la fin de la saison hivernale et marque le début du printemps. Pour le célébrer, rendez-vous sur le 1er jour du mois du calendrier lunaire. Ce calendrier débute entre fin janvier/début février et se termine avec la première pleine lune, 15 jours plus tard. Les plus grands feux d’artifices ont lieu lors de ce festival, ça vaut le coup d’œil ! 

11. Les religions
temple en chine
Yiran Ding

En Chine, le Confucianisme et le Taoïsme a été suivis par le Bouddisme. À eux trois, ils constituent les « 3 enseignements » qui ont dessiné l’histoire de la culture chinoise. Difficile d’en dire plus sur les liens qui relient ces systèmes de religion qui ne sont pas exclusifs. 

Les systèmes de croyances les plus répandus, tels que les religions folk ou populaires, ont évolué et se sont adaptés depuis les dynasties Shang et Zhou. C’est à ce moment-là qu’ont émergé les éléments fondamentaux d’une explication spirituelle de la nature de l’univers. Cela consiste en une allégeance au « shen », une variété de dieux et d’immortels que l’on retrouve dans l’histoire et la mythologie chinoise.  

Des études indiquent qu’environ 80% du peuple Han pratique une sorte de religion folk et le Taoïsme. 10 à 16% d’entre eux seraient Bouddhistes, 3 à 4% seraient catholiques et 1 à 2% seraient musulmans.  

12. La médecine chinoise, une tradition elle aussi

La médecine traditionnelle chinoise est pratiquée depuis plus de 2 500 ans à travers la connaissance des herbes médicinales, l’acupuncture, les massages, l’exercice et les diètes. Il s’agit d’une philosophie basée sur le Yinyangisme, plus tard plongé dans le Daoïsme. La maladie est perçue comme une disharmonie ou déséquilibre entre le Yin, le Yang, les méridiens mais aussi entre le corps humain et l’environnement. Les thérapies sont donc basées sur l’identification de cette disharmonie. Si vous étiez curieux de connaître les effets de cette médecine majeure, alors profitez de votre séjour en Chine ! 

 

Crédits photos by Krzysztof Kowalik, by Anthony Tran, by Dave Weatherall, by Anastasia Dulgier, by 五玄土 ORIENTO, by Daniel Do, by Yiran Ding on Unsplash.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.