Témoignage d’Anastasia : la recherche d’un logement et de jobs à Londres 2/2

Publié le Catégories Partage d'expérienceÉtiquettes , , ,

Lors de son séjour à Londres en 2015, Anastasia était en première année de licence Langue Étrangère Arts Appliqués et seulement âgée de 18 ans. Pour réaliser son stage, elle décide de partir seule à Londres. Aujourd’hui, elle nous raconte son expérience pour trouver des jobs.

Dans la première partie de notre entretien avec Anastasia G. nous abordions les différentes techniques pour trouver un logement. Ici, la suite évoque la recherche de jobs lors de son séjour à Londres. Afin de mieux renseigner les jeunes qui souhaitent partir en Study & Work dans un autre pays, ce témoignage vous renseigne sur l’essentiel !

 

temoignage-londres-jobs

Jobs

Quelles ont été tes démarches pour entamer la recherche d’un job ?

A.G. : Voulant me préparer à l’avance, j’ai essayé de trouver un job en amont depuis la France, ce qui a été carrément difficile voire impossible. J’ai répondu à des offres par e-mail. Les recruteurs reçoivent des tonnes de demandes par jour, et sans numéro anglais et dans l’incapacité d’assister à l’entretien d’embauche, il était peu probable que j’ai une réponse ! J’ai donc postulé une fois sur place.

Quels documents avais-tu en ta possession ?

A.G. : J’avais pris le soin d’avoir mes CVs en version papier et numérique, ainsi qu’une lettre de motivation selon le job pour lequel je postulais.

La langue a-t-elle été une barrière au début ? Pour quelles raisons ?

A.G. : Oui définitivement ! Malgré mon cursus en langues, ça n’était pas aussi simple, échanger avec les anglais, entretiens d’embauche… Une fois sur place, je me suis rendue compte que mon niveau en langue n’était pas si bon, que je n’exerçais pas assez pour pouvoir m’exprimer clairement. Et c’est pour cette raison que j’ai eu plusieurs réponses négatives en entretien. Si c’était à refaire, je privilégierais des cours d’anglais à mon arrivée pour me remettre suffisamment dans le bain et être bien préparée ! Car, quel que soit le job, il est important d’avoir des bases fondamentales et des acquis solides en langue.

As-tu changé régulièrement de jobs? Si oui, pour quelles raisons ?

A.G. : Une fois que j’ai trouvé mon premier job, j’ai tenu 2 semaines. Ça ne me plaisait pas tant que ça et j’ai donc changé plusieurs fois de boulot. Une des grandes qualités de cette ville, c’est que les opportunités ne manquent pas. Et vu que j’améliorais mon anglais de jour en jour, j’ai pu prétendre à des jobs plus intéressants. En prime, j’ai pu travailler en tant que serveuse dans plusieurs restaurants, vendeuse en porte-à-porte, babysitter, etc. J’ai aussi bénéficié d’une formation pour être barmaid dans un endroit très branché mais malheureusement des événements ont fait que je devais écourter mon séjour, sinon je serais restée avec plaisir.

As-tu travaillé pendant toute la durée de ton séjour à Londres ?

A.G. : Oui, pratiquement ! Ça m’a pris beaucoup de temps pour trouver mon premier job. Mais une fois sur le terrain, j’ai travaillé jusqu’à mon retour en France.

Décris-nous le déroulement d’une journée type.

A.G. : Je me lève le matin vers 8h. Je commence mon service à 10h la plupart du temps, selon mon emploi du temps j’ouvre le restaurant. Je nettoie, je mets en place les tables, j’accueille, je sers et j’encaisse les commandes. Une fois mon service terminé et selon l’affluence, je rentre chez moi vers 15h30 et je pars chercher les enfants dont je suis la babysitter vers 16h30 à l’école. Je m’occupe d’eux jusqu’au retour des parents c’est-à-dire vers 20h.

Mes journées étaient toutes différentes, quelques fois je faisais le service du soir au restaurant ou dans un autre. J’aimais travailler et occuper mes journées au travail afin d’améliorer mon anglais mais aussi pour pouvoir profiter des activités à Londres, car la vie y est très chère.

Expérience

Qu’as tu gagné de cette expérience ? Qu’a t-elle changé en toi ?

A.G. : Beaucoup ! Je me suis rendue compte que malgré les conseils que j’avais eu à l’école, je n’étais pas suffisamment préparée. Je pense qu’il est très important d’avoir un suivi et quelqu’un vers qui se tourner en cas de difficulté surtout pour un premier grand voyage. Le premier mois à Londres a été difficile mais c’est là que j’ai tout appris. Je suis clairement devenue plus indépendante et plus confiante. Je n’ai jamais baissé les bras et ma motivation a clairement joué sur ma réussite. La ville en elle-même a aussi eu cet impact sur moi. Londres est une ville où les gens travaillent énormément, se soucient de leur carrière.

Peux-tu nous citer un moment fort que tu as vécu lors de ce séjour à Londres ?

A.G. : Au tout début, où j’avais encore un peu de mal à me faire comprendre, j’ai postulé dans une boîte de marketing. J’ai d’abord passé un entretien que je pensais avoir complètement loupé, mais non.

J’ai eu une journée de formation avec plusieurs candidats. On passait la journée dans un quartier à faire de la vente en porte-à-porte. J’étais vraiment timide mais le manager a été très rassurant. Au fur et à mesure des visites, il nous enseigne un tas de choses que l’on doit retenir sur la publicité en général, le marketing, les stratégies, des chiffres clés etc. Car à la fin de cet essai, nous devions retourner dans l’entreprise pour passer un test écrit. Il était déterminant pour notre embauche parmi tous les candidats. Le lendemain, les patrons hésitaient encore entre moi et une autre personne…

J’ai été choisie ! Soulagée, mais sous le choc car les membres de l’entreprise sont venus me voir pour me féliciter comme si c’était une grande carrière qui démarrait ! L’équipe était heureuse pour moi, et voulait aller fêter ça! Encore plus surprise que pour mon embauche, il reste un moment fort d’un point de vue culturel. Cela m’a donné confiance et motivation pour la suite de mon séjour.

Conseils

Quels seraient les 5 conseils que tu donnerais à un jeune qui souhaite travailler et se loger à Londres ?

A.G. :

  • Être toujours curieux de tout : il ne faut pas avoir peur de poser des questions et de se tromper.
  • Être ouvert d’esprit : Londres est une des capitales les plus cosmopolites, avec des quartiers en tout genre. Le quotidien est différent, la culture, les coutumes etc.
  • Être sociable : Les gens sont très ouverts. Il ne faut donc pas hésiter à aller vers eux et discuter. Se recréer un cercle social permet de mieux vivre (et d’avoir des bons plans et des conseils !).
  • Être motivé : il n’est pas impossible de trouver rapidement un logement ou un travail. Soit dans les tout premiers jours qui suivent votre arrivée, soit un mois ou plus après, la motivation finit toujours par payer.
  • Être bien préparé est important : Si j’avais su qu’il existait des agences agréées et sérieuses nous aidant à trouver un travail ou logement convenable en amont, j’aurais sauté sur l’occasion! Je serais directement aller à l’essentiel et cela m’aurait évité de perdre beaucoup de temps et d’argent (et d’être autant stressée aussi!).

Si vous aussi, comme Anastasia, souhaitez découvrir les atouts d’une expérience à l’anglaise lors de votre parcours professionnel… Nous vous accompagnons dans votre recherche de jobs à Londres avec des partenaires de confiance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.