Demi pair : l’aventure de Caroline en Nouvelle-Zélande !

Publié le Catégories Partage d'expérience

Nous avons interrogé Caroline E. sur son séjour en tant que demi pair en Nouvelle-Zélande, voici ce qu’elle nous répond ! Vous aussi êtes tenté par un programme de garde d’enfant à l’étranger ? Découvrez ce que signifie l’expérience demi pair chez les Kiwis.

demi pair Nouvelle Zélande

Caroline E. est une jeune française âgée de 23 ans qui a décidé de suivre le programme demi pair pendant 4 mois. Elle s’est donc envolée à Auckland en Nouvelle-Zélande pour rejoindre sa famille d’accueil de septembre à décembre 2017.

Rappelons que ce programme alterne à la fois la garde d’enfant et des cours de langue obligatoires dans une journée. Pour en savoir plus sur les conditions d’accès et les tarifs, consultez la page ici.

Un bon dispositif entre cours et garde d’enfants

Solution Au Pair &+ : Comment s’organisaient tes journées de demi pair ?

Caroline E. : La famille donne généralement un emploi du temps type auquel on peut se référer. En ce qui concerne mon cas, j’ai eu ce modèle dès le début de mon séjour mais il y a toujours des adaptations et il faut savoir se montrer flexible dans les deux sens.

Explique-nous une journée type de cours d’anglais.

Les cours commençaient à 9h15 le matin et se terminaient à 12h15. Il y a eu tout d’abord une semaine d’intégration. Ça m’a permis de régler l’administratif (Téléphone, compte en banque) et de tester mon niveau par un petit examen de langue pour être ensuite dirigée dans la bonne classe. Puis la semaine suivante, on commence les cours qui sont assez variés. On peut travailler de l’écrit, de l’oral, de l’écoute, des jeux, de la grammaire … c’est assez ludique. On parle énormément anglais (c’est aussi le but) et on est très bien suivi par l’enseignant qui s’occupe de chaque élève assez facilement. Ce sont des petites classes de 6 à 8 élèves.

Explique-nous une journée type de garde d’enfants avec la famille.

Tous les matins il faut se réveiller assez tôt pour garder les enfants car les parents, généralement, partent travailler. Les Kiwis sont des lèves-tôt, du coup vers 6h30 – 7h il faut être disponible pour les enfants afin de leur préparer leur petit déjeuner, les préparer pour l’école (uniforme, toilette, sac à dos) et ensuite les y conduire. Après ça, c’était mon tour d’aller à l’école. Je récupérais les enfants à 15h l’après-midi à l’école puis jusqu’à 18h, je devais m’occuper d’eux : Goûter, jouer, activités extrascolaires, de temps en temps le repas du soir à préparer. Dans le courant de la journée, il y a aussi des tâches ménagères : aspirateur, vaisselle, machine à laver, rangement des chambres des enfants…

Caroline demi pair

De combien d’enfant devais-tu t’occuper ?

Je me suis occupée de Luke âgé de 8 ans et Sophia,10 ans. La famille était située à Farm cove, Auckland.

Avec le recul, aurais-tu préféré faire un programme Au pair (garde enfant à temps plein) ?

Je suis pleinement satisfaite de ce genre de programme et de la durée pour laquelle je me suis engagée. Personnellement, 4 mois je trouve que c’est suffisant. J’ai aimé vivre dans une famille Kiwi et m’occuper des enfants mais je pense que le faire à temps plein demande d’autres exigences et encore plus de patience. Le fait d’aller à l’école une partie de la journée, m’a permis de rencontrer d’autres personnes aux nationalités différentes plus facilement. J’ai trouvé un bon nombre d’amis à l’école avec qui voyager le weekend. Suivre des cours est une coupure dans notre rôle d’au pair qui peut être agréable par moment.

L’apprentissage de la langue en Nouvelle-Zélande

Quel était ton niveau d’anglais avant de partir ?

J’avais un niveau B1-B2.

Et maintenant, que peux-tu nous dire sur tes progrès en langue ?

Je pense que vivre dans une famille permet d’améliorer rapidement son niveau, car il faut parler anglais tous les jours. Ensuite, prendre des cours en plus m’a forcément aidé à structurer et à améliorer la qualité de mon anglais. J’ai senti des progrès 1 mois après mon arrivée où on commence à penser anglais même si ce n’est pas parfait. Et ensuite ça peut aller très vite quand on pratique tous les jours.

Quelles sont tes astuces et motivations pour progresser plus vite sur place ?

Je suis partie en Nouvelle Zélande avec l’intention de réellement progresser en anglais : pour mon avenir professionnel mais aussi personnellement car je n’ai jamais su apprendre par l’intermédiaire du système scolaire français. Ensuite, si je peux donner un conseil, (même si c’est assez dur) c’est d’éviter un maximum de parler avec des gens de sa propre nationalité. Il y avait beaucoup de français à l’école avec qui je me suis liée d’amitié. Par conséquent, il est tellement plus simple de s’exprimer dans sa langue maternelle que parfois on en oublie l’anglais… La progression se fait aussi quand on décide de parler le plus possible, de ne pas avoir peur de demander et de poser des questions à des locaux, d’ouvrir des sujets de discussions avec sa host family … etc.

Célébrer les fêtes en Nouvelle-Zélande

Appréhendais-tu de devoir passer les fêtes de fin d’année loin de tes proches et à l’étranger ?

Je n’ai pas vraiment ressenti le « homesick », car avant de partir j’étais déjà très enthousiaste à l’idée de vivre ce voyage. J’étais prête dans ma tête à quitter ma famille et mes amis pour une longue durée. Par conséquent, devoir passer les fêtes en Nouvelle Zélande était quelque chose de nouveau car oui, c’était au soleil !

Quel était ton programme pour la période des fêtes (2017) ?

J’ai passé Noël avec ma host family et les amis que je m’étais fait à l’école. Ensuite, j’ai décidé de partir après Noël pour un road trip dans l’île du Nord et du Sud. J’ai passé mon nouvel an à un festival « Rhythm and vines » à Gisborne sur ma route de Road trip. Ce fut assez amusant et sympathique.

Quoi de nouveau, différent, agréable ?

Passer les fêtes au soleil ! Alors que chez moi en France, il neigeait ! C’était différent car j’étais loin de ma famille et de mes amis français… Mais sur l’espace de 4 mois j’ai réussi à me former un bon groupe d’amis avec qui j’ai passé de très bons moments. Ça, c’était vraiment agréable ! Donc passer les fêtes en leur compagnie était comme si je les avais passées en famille.

Quels seraient tes conseils pour un autre jeune qui devrait passer les fêtes de Noël en NZ ?

Prendre un maillot de bain, profiter de la plage et des amis !

Les coutumes ne sont pas vraiment différentes de chez nous, ils ont les arbres de Noël, ils attendent les cadeaux le 25 décembre au matin et Nouvel an reste un changement d’année avec un feu d’artifice à minuit… Les grands changements c’est surtout la saison. Nous n’avons pas forcément l’habitude de voir du soleil et des boules de Noël dans les palmiers ! Pour Noël, il peut être sympa d’aller faire un barbecue sur la plage. Pour Nouvel an,  il y a pas mal de festivals d’organisés pour ceux qui aiment la musique (comme Rhythm and vines).

Un voyage demi pair rempli d’expériences

Caroline road trip

Quels étaient tes objectifs avant de partir ?

Mes objectifs étaient de : progresser en anglais, rencontrer des gens et vivre une nouvelle aventure !!

As-tu eu de nouveaux projets en cours de route ?

Oui ! Organiser un road trip et visiter le plus possible ce magnifique pays…

As-tu fait des voyages pendant ou après ton programme de demi pair ?

Pendant le programme, tous les weekends, je partais avec mes amis visiter l’île du Nord (track, plage, parc…). Après mon programme, j’ai décidé de partir en road trip pour 3 mois à travers le pays.

Et après ?

En quoi penses-tu que ce séjour peut t’aider dans ton parcours personnel et professionnel futurs ?

Je pense, qu’on ne ressort pas exactement le ou la même de ce genre de séjour. L’expérience est différente pour chacun : le sens des priorités, l’ouverture d’esprit ou encore la notion d’indépendance varient. Professionnellement, l’anglais va me permettre d’avoir un plus sur mon CV. Et, dans la vie en général, c’est une ouverture d’esprit sur le monde et sur le voyage.

Demi-pair, Nouvelle-Zélande… Quel serait la chose que tu aimerais communiquer à quelqu’un qui hésite encore ?

Ne réfléchis pas et fonce ! Ce pays est magnifique : les paysages et la gentillesse des gens font rêver. Tous les jours, on peut avoir des surprises tellement les paysages sont variés et riches.

 

Pour avoir un avant-goût de votre futur séjour en Nouvelle-Zélande, vous pouvez déjà vous émerveiller avec les photos de Caroline. Retrouvez son Instagram ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *